Des nouvelles de nos compétiteurs ! par Marie

Ecrit par Sébastien le .

Bonjour, en ce début d’année, plusieurs jeunes du club ont participé aux deux coupes de france à Chamonix ou Arnas. Ce fut pour chacun une expérience intéressante à tous les niveaux : gérer le stress, grimper dans des voies exigeantes, se confronter à des grimpeurs de toute la France…

A Chamonix, Elisa, Manon, Ernest,  Romain, Arthur et moi étions présents. Au final ce fut un week-end très sympa sous la neige. Des résultats exigeants mais chacun s’est bien battus pour ! Je fais pour ma part ma 1ere finale en catégorie junior, et repart pleine de motivation (6ème place)

Avec pour tous les conseils indispensables de Guiom bien sur…

A Arnas c’est au tour de Max Emmanuel de faire sa 1ere expérience nationale. Après une importante préparation avec Guiom: lecture, visualisation… il grimpe bien mais les benjamins très nombreux ne lâchent rien…. Il termine 37eme ; mais au delà de la place, Max a très bien su gérer le stress !!

De mon coté, j’étais très motivée sur cette compétition. Durant tout le week-end Guiom et moi avons bien mis en place le travail fait lors des entrainements, j’ai donc bien réussi à gérer les voies … Après des qualifications et une demie sans faute avec deux autres filles je termine 2ème de cette coupe de France en finale.

 

Merci au club pour son soutien !!

La saison commence bien, prochaines échéances nationales en avril.

Avant cela place aux régions avec plusieurs membres du club !!! Bonnes vacances à tous !

Publié dans   Compétitions, Généralités

Nuit de la Montagne au Grand Rex

Ecrit par Sébastien le .

Vous vous souvenez peut-être de la Nuit de la Montagne au Grand Rex ? et bien, c’est reparti pour une nouvelle soirée. Désormais, ce sera deux fois par an, dans 8 villes de France.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore, le concept est très simple :

  • 4 films de montagne,
  • Une ambiance survoltée (3000 personnes au Grand Rex l’an dernier),
  • En guest stars, les protagonistes ou réalisateurs du film.

Pour rappel, un petit teaser des films projetés l’an dernier :
http://www.meltyxtrem.fr/nuit-de-la-montagne-2013-le-grand-rex-affiche-complet-a167790.html

Cette année donc, ça s’appelle Montagne en Scène  et, pour la soirée parisienne de la « winter edition », c’est toujours au Grand Rex, le 05 Novembre (ouverture des portes à 18h, début de la projection vers 19h30). Prix de la place : 15€.

Ci-dessous le site de la soirée :
http://www.montagne-en-scene.com/

Nous pouvons essayer de nous organiser pour une réservation collective et pour avoir une réduc…

Si vous êtes intéressé, faîtes signe !
Laissez-nous un commentaire en dessous de cet article.

Publié dans   Au delà du club

La plus haute falaise de région parisienne – par Guillaume

Ecrit par Anne le .

La « conti » au Viaduc des Fauvettes.

Amis franciliens bonjour !

Vous qui aimez la tranquillité de la capitale au mois d’Août,
Vous qui ne savez pas où grimper dans notre région les week-ends mis à part dans notre grande forêt domaniale où les blocs de grès pullulent,
Vous qui aimez découvrir des sensations de grimpes nouvelles,
Vous qui n’avez pas de voiture,
Alors nous avons trouvé l’endroit qu’il vous faut : la plus haute falaise de l’Île-de-France !

Le dimanche 4 août dernier, Anne, Seb et moi-même sommes partis au viaduc des Fauvettes à Bur-sur-Yvettes dans le sud de la capitale. L’accès est très simple puisque ce viaduc se situe à 15 min d’approche d’un arrêt du RER B (La Haquinière).

Ce viaduc, construit entre 1907 et 1913, est conçu de 16 arches. Il servait autrefois de voie de chemin de fer. Plus aucun train ne passe depuis 1953, suite à une destruction partielle pendant la seconde guerre mondiale. Depuis, le viaduc a été rénové, il est devenu un site d’entraînement de spéléologues et de grimpeurs. Le viaduc fut édifié par superposition de pierres de Meulière taillées en hexagone (Cocorico !). Vous allez me dire, mais comment peut-on grimper sur un viaduc constitué de pierres lisses ? Je crois qu’il est important de faire un point géologie et culture.

Il est important de noter ce qu’est la meulière ! La meulière est un calcaire dépourvu en grande partie du carbonate de calcium (composant principal du calcaire). Ce carbonate de calcium ainsi libéré laisse place à une proportion majeure de silice. Ce calcaire devient alors hyper rigide. La particularité de la Meulière du viaduc est son côté caverneux. D’où son tommyztunez.com potentiel de prises inimaginable !

Petit plus culture : c’est avec cette roche que l’on fabriquait les meules !

L’endroit est assez surprenant mais plus que bucolique ! Ce qui est fort appréciable, à une heure de Paris.

Parlons d’escalade maintenant. Le viaduc comme je vous le disais est constitué de 16 arches, allant de 9m à 36m ! Oui, vous avez bien entendu 36m. Il y a 133 voies allant du 3b au 7b. Pas de quoi donc s’embêter pendant une sortie dominicale.

Nous avons commencé par une voie assez « facile », 5a sur le papier jusqu’au relais, j’ai nommé Chlorophylle. J’ai eu le privilège d’ouvrir la voie après ma trêve estivale de juillet. Ben pas facile facile le viaduc ! Le mot d’ordre est la CONTI ! Trouver des repos là où il y en a (c »est-à-dire pas souvent) !

Pour la faire court, nous avons grimpé environ 4 à 5 voies de difficultés croissantes au cours de cette journée. Ça nous a complètement cassés (sauf Anne qui a plutôt bien apprivoisé cette roche caverneuse). Mais en tout cas, nous y retournerons car il y a des voies très intéressantes qui méritent bien le détour.  Avis aux amateurs pour l’été prochain ou les week-ends ensolieilés d’hiver !

Bye bye.
Guillaume.

 

Publié dans   Au delà du club

Sortie à Bleau — par Nathalie

Ecrit par Sébastien le .

Pleuvra-t-il ou ne pleuvra-t-il pas ? Telle fut la grande question existentielle de la semaine dernière afin d’anticiper au mieux le week-end grimpe organisé par le club pour cette nouvelle rentrée. Malheureusement le mauvais temps nous rattrape…Mais qu’à cela ne tienne, Anne toujours très optimiste, malgré les avis sceptiques de chacun, motive la troupe pour le Plan B.

Nous voilà donc le samedi matin en forêt de Fontainebleau dans le massif des Trois Pignons (près du circuit des 25 bosses). Échauffement des muscles, pof au bout des doigts et les chaussons chantants, nous gravissons les innombrables blocs de grès comme des petits cabris (ou presque).

Enfin, comme effort rime avec réconfort nous profitons des multiples rayons de soleil pour festoyer (encore merci à Anne pour son délicieux gâteau) et jouer avec notre équilibre sur la slackline.

Au bilan, pas une seule goutte de pluie. Qui l’eut cru ^^

Signé : les sportifs du samedi

Publié dans   Sorties

Marie : bilan 2012-13 : une belle année !

Ecrit par Sébastien le .

Je m’appelle Marie Soubrier, j’ai bientôt 17 ans et je fais partie du club Escalad’indoor depuis maintenant 4 ans. Je pratique l’escalade en compétition en bloc et en difficulté.

Je vais m’entraîner régulièrement dans la salle car les équipements présents sont très intéressants et me permettent de bien progresser : pan, pan gullich, poutres…

Je m’engage sur de nombreuses compétitions nationales grâce au club. Chaque année je définis mes objectifs ce qui me permet de choisir les compétitions auxquelles je participe durant l’année. Ainsi pendant la saison 2012/2013 j’ai rempli un grand nombre d’entre eux :

  • 5ème aux championnats de France de Bloc

  • 7ème aux championnats de France de difficulté

  • toutes les finales des coupes de France de bloc et difficulté

  • 2ème des classements généraux coupe de France bloc et difficulté

  • qualification à la coupe d’Europe de bloc à l’Argentiere : 17ème

Et pour conclure cette année je termine 6ème du classement national de difficulté et 1ère en bloc.

Je remercie donc le club Escalad’indoor qui me soutient et me permet de me déplacer à travers la France pour atteindre mes objectifs, ainsi que mon entraîneur Guillaume Poujois, BE Escalade du club également, qui m’accompagne partout.

 

 

Publié dans   Compétitions, Généralités

au Verdon en mai dernier – par Hubert Puech

Ecrit par Anne le .

C’est avec un peu de retard que cet article est publié mais il aurait été bien dommage de ne pas vous montrer quelques images d’un petit groupe d’Escalad’indoor en vacances ! C’est aussi l’occasion de rappeler que si la salle reste un lieu de pratique évident, les différentes rencontres tout au long de l’année peuvent (et doivent ?) donner lieu à de belles sorties, qu’elles soient organisées ou non par le club.

Profitant des nombreux jours fériés début mai, nos huit compères, Angélique, Anne, Florent, Ronald, Nicolas, Bertrand, Walid et Hubert, sont partis dans le sud-est de la France, plus exactement dans les gorges du Verdon.

C’est dans ce cadre magnifique que les membres d’Escalad’indoor ont pu pratiquer un autre type d’escalade. Ici finis les prises confortables qui prennent bien soin de vos doigts, finis les dégaines tout les deux mètres et on ne redescend pas au bout de 10 mètres. L’escalade en grande voie c’est de la roche qui râpe la peau, les points que l’on cherche, c »est des voies de 250 mètres. Petite particularité du Verdon, les départs se font presque tout le temps en rappel.

Toutes ces petites différences ont obligé les plus expérimentés à encadrer, à conseiller les débutants dans ce type d’escalade. Qu’ils en soient ici chaleureusement remerciés ! Le début pluvieux de la semaine a été l’occasion de tendre deux slacks pour passer le temps. Si pour certain il s’agit d’un exercice de style déjà assez bien maîtrisé…

…pour d’autre l’apprentissage fût acrobatique…

Que seraient des vacances sans bonne musique ? Toute la semaine a été rythmée avec le système HiFi haute technologie de Nico ! C’est diablement efficace!

Une grosse pensée pour Ronald qui s’est blessé en début de semaine. Il est resté avec le groupe et aura troqué ses chaussons pour l’appareil photo !

Quelques photos prises au fil des voies…

Quelques voies nécessitent une marche d’approche. Périlleuse la rando?

Le duo de charme de la semaine !

Angélique prête pour les magasines de grimpe.

Une sortie entre copains c’est aussi de bons moments de rigolade…

Publié dans   Au delà du club

Remigny c’est parti ! par Servane

Ecrit par Sébastien le .

REMIGNY C »EST PARTI !

 

On y a cru jusqu’au bout, gardé notre motivation intacte, et ça a payé ; on a grimpé !!!

Après une arrivée échelonnée sur place, on retrouve Seb, Ronald, Angélique, Anne, Lucile, Nicolas, Flo, Yann, Marine, Marine, Cécile, Servane, Guillaume, Hubert, Sebastian, Thomas et Thomas, on plante les tentes, premier aperçu de la falaise … mmmh … humide …puis dodo.

 

Le lendemain, il ne pleut pas, grâce a un vent efficace, la falaise est sèche (de l’extérieur ! ) on prend des forces, puis on s’équipe : casques, vache , dégaines, mousquetons, descendeurs, cordes, baudriers, chaussons… dans la joie et la bonne humeur, et en ni une ni deux, nous voyons Seb, Angélique, Anne et Flo grimper en tête, se vacher pour coacher, photographier, guider, les heureux « débutant » de la falaise ! Etape essentielle pour se sentir en confiance !

Puis tout le monde s’éparpille et commence à grimper en parfaite autonomie ! ça grimpe, augmente la difficulté, ça parle, ça conseille, ça coach (depuis son fauteuil ou sa bâche, emmitouflé dans sa doudoune … merci Ronald !!!), ca rigole, et ca bronze !!! Et oui, le soleil et les 20° annoncés (merci Cécile) sont arrivés ! Les plus ou moins expérimentés s’essayent à  Reggae night et ti punch… ca monte, ca vole, ca recommence …

La journée a bien avancé, presque 21h et les derniers finissent de grimper avec les derniers rayons de soleil, puis c’est l’heure d’aller chercher le bois pour commencer le barbeuc …  Après l’effort, le réconfort : les saucisses sont a point et personne ne se brule les doigts grâce à la magnifique pince à saucisses ! (merci Seb, mais elle est ou ???).

Une bonne nuit de sommeil et un petit déj archi complet, pour bien reprendre des forces, plus tard, nos vaillants grimpeurs sont hyper réveillés (ou pas !), pour retourner à l’assaut des voies pour profiter au maximum du panorama de cette belle Bourgogne, riche en vigne, et bien verte en cette période de l’année !

On profite des derniers instants, les dernières voies, avant de replier les tentes et prendre la direction de Paris … Remigny, c’est fini ! Mais maintenant qu’on est devenu des pros de la grimpe en falaise, on ne demande qu’a y revenir !!!

 

Voici la vidéo faites par Thomas

Publié dans   Sorties