Sortie "bloc à Bleau", par Sébastien B.

Dimanche dernier, Escalad’Indoor a organisé une sortie d’initiation de Bloc à « Bleau ». Au rendez-vous de la Porte d’Orléans, on s’est aperçu qu’il y aurait  plus de membres du staff que de personnes à « initier »…c »est du sérieux !

Après une courte route (étrangement, il n’y a personne sur l’A6 un dimanche à 9h…) et une course entre Séb F et Ronald qui ont pris deux chemins différents (Ronald est arrivé le premier), on s’est tous retrouvés au parking de la Croix Saint Jerôme. Malgré le Soleil, il faisait encore très frais et c’est en manteaux qu’on s’est dirigés vers « 95.2 », le site où on allait passer la journée.

Après quelques échauffements, le groupe s’est rapidement divisé en deux. D’un côté, Julie,  Margot et Marie sont parties avec Ronald et Séb F.  faire des blocs jaunes.

Le reste des participants, emmenés par Anne, Laurent et Nicolas se sont dirigés vers des blocs bleus et rouges, plus difficiles.

Chez ces derniers, les efforts de la matinée se sont concentrés sur 3 ou 4 blocs. Certains n’ont été sortis qu’au prix de nombreuses tentatives, sauf pour Thomas , Nico et Laurent, qui eux sont rapidement allés voir ailleurs…

Malgré les suppliques de Séb B. et de Thomas D., la plupart refusaient de rejoindre l’autre moitié du groupe qui a commencé à casser la croûte. Finalement, on les a rejoint et on a été accueillis par du soleil et un joli cubi de rosé.

Là les choses se sont gâtées. La tendance était à la sieste. Séb F. a sorti son hamac. La slack line a été ramenée et a concentré l’attention pendant un bon moment. Alors que Nicolas en était presque à faire des saltos arrière, Séb B., Margot, Julie et Marie ont (presque) fait leurs premiers pas sur cette étrange bande plate tendue entre deux arbres.

Finalement, certaines personnes vaillantes sont reparties grimper en petits groupes. Les jambes et les bras commençaient à tirer, ce qui laissait présager les courbatures sympas du lendemain.

Après une séance d’étirement collective dirigée par Laurent,  on s’est dispersés vers 19 heures, fatigués mais heureux de cette journée ensoleillée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *